AccueilarrowLes syndicatsarrowSATEVarrowActualitésarrowCommuniqué : Plan d'économies du CNC, les documentaires menacés (6 décembre 2018)
logo-satev

Actualités SATEV

A l’occasion du Fipa, auteurs et producteurs ont signé ce matin en présence de la Ministre de la culture et de la communication, Fleur Pellerin, la charte des usages professionnels qui couvre l’ensemble des œuvres audiovisuelles relevant des genres documentaires, grands reportages et reportages.

La charte vient réguler les relations entre auteurs représentés par la Scam, la SRF et Addoc, et producteurs représentés par le Satev, le Spi et l’Uspa. Initiée par un premier accord en juillet 2012, cette charte est dorénavant un référent pour la profession audiovisuelle et un outil au service de la transparence. Il constitue un engagement fort, pris pour l’avenir des métiers d’auteur et de producteur, ainsi que pour celui de la création.

Les organisations signataires de l’accord remercient chaleureusement la Ministre de la culture et de la communication, Fleur Pellerin, d’avoir parrainé la signature de cette charte dont l'extension est sollicitée par tous. Ce soutien officialise en même temps qu’il encourage les professionnels au respect de bonnes pratiques dans leurs relations.

Paris le 23 janvier 2015


Nous sommes tous sous le choc. Les djihadistes de l'État islamique ont mis en ligne une vidéo montrant la décapitation de James Foley, un confrère journaliste américain enlevé en Syrie en 2012. À cette heure nous gardons un minuscule et improbable espoir que ce ne soit pas la réalité.


Le SATEV se félicite de la prise en compte dans les bonifications de la musique et de la masse salariale créative et il soutient le CNC dans sa volonté de ne pas suivre la Cour des Comptes pour la prise en compte de l’audience comme critère de bonification.


Le président du SATEV, Christian Gerin, et la présidente de la FFAP, Kathleen Grosset félicitent chaleureusement les producteurs de Ligne de Mire, Point du Jour et  de Galaxie Presse pour les prix obtenus ce week-end au FIGRA.


Recommandation du CSA relative au traitement des conflits internationaux, des guerres civiles et des actes terroristes par les services de communication audiovisuelle.


Le SATEV félicite Capa Presse, Ligne de mire Production et Wild Angle Productions pour les récompenses obtenues au FIGRA pour sa 20ème édition. Le Festival international du grand reportage d'actualité (FIGRA) a récompensé  par le Prix spécial du jury, le documentaire "Goldman Sachs, la banque qui dirige le monde", de Jérôme Fritel et Marc Roche, produit par Capa Presse ; le Prix de l'investigation revient au documentaire "Attentat de Karachi, enquête sur un trésor de guerre" de Pascal Henry, produit par Ligne de mire Productions ; enfin, WA Productions a obtenu le Prix jeunes pour son documentaire "Hazaribag, cuir toxique" d'Elise Darblay et Eric de Lavarene, coproduit par La Locale.


A la suite de la démission d’Arnaud Hamelin de la présidence du SATEV, annoncée le 22 novembre dernier et effective au 16 mars 2013, le SATEV, réuni en assemblée générale le lundi 18 mars, a élu Christian Gerin (17 Juin Media) à sa tête, à l’unanimité moins une abstention, pour une durée de trois ans.


Le festival international du film écologique de Bourges a décerné l'Arbre d'Or et le prix du meilleur documentaire à Elise Darbaly et Eric de Lavarene pour leur film "Hazaribag Cuir toxique" produit par WAP, agence de presse du SATEV. 


Le Festival international du grand reportage d’actualité et du documentaire de société qui s’est déroulé au Touquet Paris-Plage du 21 au 25 mars 2012 a récompensé trois agences de presse du SATEV.


Les membres du SATEV, syndicat des agences de presse télévisée et son Président Arnaud Hamelin, s’associent à la douleur et au deuil de la famille de Gilles Jacquier et de la rédaction de France 2. Il était pour beaucoup d’entre nous, un confrère entreprenant et attachant, journaliste, témoin des turbulences de notre monde. Sa passion d’informer avait à juste titre été récompensée par des prix prestigieux. Gilles Jacquier disait “Je crois qu'il faut montrer ces images dures à la télévision parce qu'elles existent et tenter de réduire l'égoïsme des pays développés. Mais vous savez, que ce soit au Zaïre, au Kosovo, au Moyen-Orient ou en Algérie, au fond, je sais bien que ces images resteront toute ma vie gravées en moi ». Il aurait pu sans orgueil ajouter que ses propres images resteraient gravées dans nos mémoires et celles de milliers de téléspectateurs. Mais c’eut été méconnaitre la simplicité de Gilles Jacquier. Bien évidemment, nous continuerons comme nous l’avons toujours fait, ce que Gilles avait commencé, que ce soit en Syrie bien sûr et aussi dans toutes les zones où le devoir de notre métier l’avait entrainé. Pour montrer.  Les membres du Satev présentent leurs condoléances à Caroline, son épouse.


Le SATEV félicite l’agence de presse Ligne de mire qui a reçu le  prix de l’investigation pour son film « Du poison dans l’eau du robinet », réalisé par Sophie Le Gall, lors de la cérémonie de la 18ème édition du Festival International du Grand Reportage d’Actualité et du Documentaire de Société (FIGRA) qui s’est tenue du 23 au 27 mars au Touquet.


A l'occasion de la 9ème édition du Festival du film et Forum international sur les droits humains (FIFDH) qui s'est déroulée du 4 au 13 mars dernier à Genève, une agence du SATEV a été récompensée.


Deux agences de presse télévisée du SATEV ont été récompensées au 25ème Festival du Scoop d'Angers.