logo-satev

Actualités SATEV

Appelée à être régulièrement remise à jour, la présente note a pour but de fournir aux producteurs audiovisuels français un point sur les besoins de leurs homologues ukrainiens et les filières d’aides aux professionnels ukrainiens de l’audiovisuel. Elle ne saurait se substituer aux dons fléchés vers des grandes ONG qui sont plus globalement mobilisées sur cette guerre. 

Beaucoup de réalisateurs et producteurs ukrainiens sont restés dans leur pays. Certains sont restés pour continuer leur travail et pour filmer cette guerre. A cette fin, des besoins immédiats en équipement sont relayés par l’Académie du Film Polonais qui avait construit en amont une passerelle très forte avec leurs homologues de l’Académie du Film Ukrainien. Ce réseau apparaît aujourd’hui le plus fiable pour répondre directement aux besoins exprimés par des réalisateurs et producteurs restés en Ukraine. 

Le sort des 3 millions de réfugiés interpelle. Parmi ces réfugiés, il y a des professionnels de l’audiovisuel qui travaillaient dans leur industrie avant le 24 février 2022. Ici, il s’agit de se préparer à offrir des réponses françaises à des demandes d’installation temporaire en France de la part de ces professionnels.

Les actions du ministère de la Culture français Le ministère de la Culture FR a mis en place un dispositif de soutien à la création artistique. Ce dispositif est coordonné par la direction générale de la création artistique (Paul Rechter). La DGCA met en place un dispositif de soutien d’accueils en résidence, de financement partiel d’ateliers, d’aide à l’écriture et la traduction d’œuvres, d’aide à la diffusion en partenariat avec les réseaux professionnels dans les secteurs des arts visuels et du spectacle vivant.  Si vous organisez un événement de soutien ou de solidarité, vous pouvez le signaler à l’adresse suivante et permettre ainsi une mise en valeur par le ministère de la culture : http://www.culture.gouv.fr/soutiencultureukraine  Enfin, une adresse mail unique vous permet de signaler des capacités d’accueil ou des modalités concrètes d’aide, ou de poser des questions : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  


La CISA, Coordination InterSyndicale de l’Audiovisuel, qui regroupe producteurs et distributeurs internationaux français, tient à exprimer son émotion et sa solidarité avec le peuple d’Ukraine.

Nous savons, notamment au travers de nombreux témoignages vus dans les médias ou sur les réseaux sociaux, que la manifestation d’un soutien sans faille de la communauté internationale conforte sa détermination à se défendre et à rester libre.

Aussi, nous, les professionnels de l’audiovisuel, affirmons à la fois notre admiration et notre soutien total envers nos confrères et nos consœurs ukrainiens. Certains parmi nous travaillent avec eux, connaissent leurs qualités professionnelles et humaines. Notre soutien va également aux sphères culturelles russes qui sont chaque jour plus nombreuses à prendre leurs distances avec le pouvoir moscovite.


CISA

LA PRODUCTION INDÉPENDANTE AU CŒUR DE LA RÉVOLUTION AUDIOVISUELLE

Rencontres autour de la production indépendante et du service public audiovisuel le mardi 8 février au Trianon

La Coordination InterSyndicale de l’Audiovisuel réunissant les syndicats de producteurs et distributeurs français organise, ce mardi 8 février de 16h30 à 18h45 au Trianon et en partenariat avec Public Sénat, des rencontres sur le thème La production indépendante au cœur de la révolution audiovisuelle.

Deux grands débats réuniront des professionnels de premier plan autour des problématiques liées aux mutations du secteur, et notamment la mondialisation, la concentration et les missions et moyens du service public.


Le SATEV dénonce avec force les pressions, menaces et intimidations dont sont victimes Ophélie Meunier, Amine Elbahy et Michaëlle Gagnet, présentatrice, journaliste-réalisatrice et témoin du reportage « Face à l’islamisme radical… » produit par l’agence de presse, Tony Comiti Productions pour l’émission Zone interdite de M6.

Les agences du Satev rappellent que toute contestation d’informations, de propos, ou d’analyses présentés au public par les médias doit suivre les voies indépendantes prévues par les lois sur la presse.

Les réseaux sociaux des GAFAM, berceaux de la violence, des fake news et du complotisme ne sauraient entraver le droit des citoyens à une information libre et indépendante.

Christian Gerin, Président

CP SATEV : Zone interdite 01-02-2022  


Le SATEV félicite chaleureusement les agences CAPA Presse et TV Presse Productions pour les récompenses obtenues par leurs films à la 28è édition du Festival International du Grand Reportage d’Actualité et du Documentaire de Société (FIGRA) dont le palmarès a été dévoilé samedi 2 octobre à Douai.


Lundi 17 mai, TF1, M6, Bouygues et RTL Group ont annoncé avoir « conclu des protocoles d’accord d’entrée en négociations exclusives pour fusionner les activités de TF1 et M6 et créer un groupe de médias français d’envergure » dont le chiffre d’affaires annuel s’élèvera à 3,4 milliards d’euros.

Cette fusion, même si elle est loin d’être achevée, s’inscrit néanmoins dans une dynamique très forte de concentration du secteur audiovisuel.


La CISA appelle la ministre de Culture à s’opposer au cavalier législatif adopté hier en Commission au Sénat

Les syndicats de producteurs et de distributeurs audiovisuels, rassemblés au sein de la CISA, font part de leur profonde surprise suite à l’adoption hier par la Commission de la Culture du Sénat d’un amendement de Jean-Raymond Hugonet, rapporteur du texte, portant sur les relations entre producteurs et éditeurs de services dans le cadre du projet de loi relatif à la régulation et à la protection de l’accès aux œuvres culturelles à l’ère numérique. 


Le secteur culturel se mobilise.

Retrouvez  ci-après la plaquette de présentation de la cellule d'écoute à destination des victimes ou des témoins de viol, de harcèlement sexuel, de violences sexistes et sexuelles dans le secteur du spectacle vivant. Violences sexuelles sexistes 2021


FIPADOC « Les agences de presse : singulières parce que plurielles »

Table ronde du SATEV au FIPADOC sera diffusée le 22 janvier à 14h30 avec Christian Gerin, Ségolène Dujardin, Morad Aït-Habbouche et Florence Braka comme intervenants et animée par Aïda Touihri.


Le 17 septembre dernier, le SATEV protestait contre le projet du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, visant à interdire à la télévision, comme sur les réseaux sociaux, la diffusion d’images non floutées de policiers en opération.


L’ensemble des agences de presse du SATEV et de la Fédération Française des Agences de Presse manifeste sa très vive émotion à la suite de l’agression dont ont été victimes deux collaborateurs de Premières Lignes TV et de la société de post-production Bocode.