AccueilarrowLa FFAParrowActualités

Le Syndicat des Agences de Presse Photographique d’Information et de reportage (SAPHIR) ainsi que la Fédération Française des Agences de Presse (FFAP) tiennent à manifester leur soutien à la famille de Lucas Mebrouk Dolega, photojournaliste de 32 ans qui travaillait pour l’agence EPA et qui été tué par la police tunisienne.

Le SAPHIR et la FFAP s’indignent contre cet « acte d’homicide délibéré » à l’encontre de ce photojournaliste, comme le qualifie lui-même le Ministère des Affaires Étrangères français.

Ce n’est malheureusement pas la première fois que les journalistes sont victimes de tirs délibérés qui ressemblent à des coups de semonce contre une presse qui ne serait pas suffisamment aux ordres.

Le SAPHIR et la FFAP rappellent que tout État, quel que soit l’évènement, a le devoir d’assurer la protection des journalistes, et non pas de régler son compte à la liberté de la presse.

Pour rappel, 57 journalistes ont été tués en 2010 dans l’exercice de leur profession (source RSF).

Pour en savoir plus : http://www.freelens.fr/

Partager ce contenu