AccueilarrowLa FFAParrowActualités

Les membres du Syndicat des Agences de Presse Photographiques d’Information et de Reportage (SAPHIR) et de la Fédération Française des Agences de Presse (FFAP) ont appris avec une profonde tristesse la disparition de Rémi Ochlik, alors qu’il couvrait le conflit syrien à Ohms.

A 28 ans,  Rémi était un surdoué de la photographie de presse, récompensé dès l’âge de 20 ans pour sa couverture du conflit haïtien de 2004, et créant sa propre agence IP3 Press, dès 2005.

Il avait la passion de ramener les images des points chauds du monde : République Démocratique du Congo, Egypte, Tunisie,…. ses images étaient publiées par les grands magazines et journaux d’information en France et à l’étranger. Et Rémi venait de recevoir le WorldPress 2012, catégorie Stories, pour un reportage en Libye.

Nous adressons à sa famille, à ses proches, et aux équipes de son agence, nos plus sincères condoléances. Nos pensées vont également à la famille de Marie Colvin, journaliste américaine au Sunday Times décédée au cours du même bombardement lequel a également blessé le photographe Willian Daniels de l’agence Panos et la journaliste Edith Bouvier (Le Figaro).

Christophe Mansier, Président du SAPHIR

et Kathleen Grosset, Présidente de la FFAP, le 22 février 2012

Partager ce contenu