AccueilarrowLes syndicatsarrowSATEVarrowActualitésarrowCommuniqué : Le Rapporteur public au Conseil d'Etat donne raison au SATEV (16 novembre 2016)
logo-satev

Actualités SATEV

Communiqué de l’ARP, le BLOC, la Guilde des scénaristes, le Groupe 25 images, la SACD, le SATEV, la SCAM, le SPECT, le SPFA, le SPI et l’USPA

La Commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée Nationale a adopté la semaine dernière le rapport pour avis de la mission médias, livres et industries culturelles et avances à l’audiovisuel public des députées Frédérique Dumas et Béatrice Piron (LREM).

L’ARP, le BLOC, la Guilde des scénaristes, le Groupe 25 images, la SACD, le SATEV, la SCAM, le SPECT, le SPFA, le SPI, l’USPA souhaitent apporter leur soutien aux principales conclusions de ce rapport sérieux et approfondi qui rappelle opportunément qu’à l’heure où des coupes sévères sont demandées au service public, des efforts de gestion importants ont déjà été engagés ces dernières années par les entreprises de l’audiovisuel public.


Le SATEV, le SPECT, le SPFA, le SPI et l'USPA   

Paris, le 10 octobre 2017  

Madame la Ministre,

Le projet de loi de finances 2018 adopté mercredi 27 septembre en Conseil des ministres a confirmé la réduction des moyens de l’audiovisuel public pour l’année à venir. 

Celle-ci s’élève à 36 M€ par rapport aux moyens adoptés lors de la loi de finances pour 2017 et à 80 M€ trajectoires financières arrêtées dans les différents Contrats d’Objectifs et de Moyens signés par l’Etat au cours des deux dernières années. 

Le groupe France Télévisions est plus particulièrement impacté par cette décision puisqu’il devra faire face à une réduction de 30 M€ des moyens qui lui sont affectés par rapport à 2017, auxquels s’ajoute la non compensation de l’arrêt de la publicité dans ses programmes jeunesse pour un montant estimé à 17 M€ au moment des débats parlementaires. 


Budgets de l’audiovisuel public : une décision contre la croissance 

Le gouvernement s’apprêterait à valider dans le cadre du projet de loi de finances 2018 une forte baisse des crédits affectés aux entreprises de l’audiovisuel public à hauteur de 80 M€ selon les informations parues hier dans la presse.

Les producteurs audiovisuels rassemblés au sein du SATEV, du SPECT, du SPFA, du SPI et de l’USPA tiennent à faire part de leur profonde inquiétude et consternation si jamais une telle décision devait être prise. 


Communiqué du Satev, du Spect, du Spfa, du Spi et de l’Uspa

Les syndicats de producteurs (SATEV, SPECT, SPFA, SPI et USPA) ont signé le 6 juillet dernier deux accords majeurs sur la transparence avec l’ensemble des acteurs de la filière audiovisuelle, les éditeurs de services de télévision et les distributeurs d’une part, les organisations d’auteurs et les organismes de gestion collective d’autre part.
 
Ces accords s’inscrivent dans le cadre fixé par le législateur dans la loi relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine du 7 juillet 2016 et viennent compléter un premier accord signé par les organisations de producteurs, les diffuseurs et les distributeurs le 19 février 2016 et son avenant. 
 


Conférence de presse du SATEV au Sunny Side of the doc 2017

Ce matin, le SATEV a tenu sa conférence de presse. Le focus cette année portait sur « Le documentaire à l’heure de la post-vérité et des fake news ».


Alors qu'ils tournaient un reportage pour Envoyé Spécial à Mossoul en Irak, Stephan Villeneuve, JRI et son fixeur journaliste kurde, Bakhtiyar Haddad ont été tués hier par l'explosion d'une mine.


Le SATEV félicite Dream Way Productions après l'obtention d'une Étoile décernée par la SCAM pour son film : "Les enfants volés d'Angleterre" de Pierre Chassagnieux et Stéphanie Thomas pour France 5 (66')
Ce film avait déjà obtenu le prix SCAM de l'investigation lors de la dernière édition du FIGRA qui s'est déroulé du 22 au 26 mars 2017.


Le SATEV a signé la tribune : "Le nouvel exécutif a-t-il un problème avec la liberté de la presse ?"

"Le 18 mai, nous nous étions inquiétés de la façon dont l’Elysée organisait le voyage au Mali du président de la République, en sélectionnant les journalistes chargés de couvrir ce déplacement. Pas question d’«imposer» des choix aux rédactions, fut-il alors répondu. Or la semaine dernière, ce sont cette fois deux ministres qui ont envoyé des signaux extrêmement préoccupants, quant à la manière dont ils conçoivent l’indépendance des médias et la protection des sources, ou plutôt leurs limites.


Le SATEV soutient Christian Gerin

Non, Christian Gerin n’est pas antisémite.


Le SATEV félicite ses adhérents pour les prix qu’ils ont obtenus au Figra (Festival International du Grand Reportage d'Actualité ) qui s'est déroulé du 22 au 26 mars 2017


Taxe sur les plateformes vidéo : Une avancée importante pour la création audiovisuelle et cinématographique

Les organisations professionnelles du secteur de l’audiovisuel expriment leur grande satisfaction à la suite du vote à l’Assemblée nationale de la taxe sur les revenus publicitaires des plateformes vidéo sur internet, dans le cadre du projet Loi de Finances 2017.


Le SATEV satisfait du rapport Jeanneau

Le SATEV se félicite de la publication par le CNC du Rapport confié à Yves Jeanneau le 28 juin dernier par Frédérique Bredin, portant sur une « réflexion autour des documentaires empruntant aux codes du magazine et reportage et formes innovantes ».


Le Rapporteur public au Conseil d’Etat donne raison au SATEV

Le Rapporteur public au Conseil d’Etat a donné raison aux agences de presse qui s'estimaient discriminées par la réforme du CNC et du fonctionnement du compte de soutien (COSIP). En cause, un article du Règlement Général des Aides (RGA) qui stipule que « Les bonifications  objectives »] ne s’appliquent pas aux œuvres qui ont recours aux codes d’écriture ou de réalisation propres au magazine ou au reportage ».