AccueilarrowLa FFAParrowActualités

La FFAP, la FNAPPI, la CFDT, la CFTC, FO et Solidaires ont signé la nouvelle convention collective des employés, techniciens et cadres des agences de presse, après une négociation débutée à l’automne 2014.

Cette nouvelle convention collective, qui entre en vigueur le 1er juillet 2017, est le fruit de la fusion de toutes les conventions collectives antérieures dans la branche des agences de presse.

S’inscrivant pleinement dans le cadre de la restructuration des branches prévue par la loi du 8 août 2016, la branche des agences de presse devient la première branche du secteur de la presse à réaliser ce mouvement qui vise à renforcer le dialogue social et à sécuriser les normes et les garanties encadrant les relations sociales de la branche.

Les partenaires sociaux de la branche des agences de presse considèrent avoir opéré, pour leur part, les rapprochements permettant d'atteindre l'objectif de réduction du nombre de conventions collectives en France, poursuivi par le Ministère du Travail.

Dans un contexte économique très défavorable (-25 % d’agences en 5 ans, perte de 70 millions d’euros de chiffre d’affaires), les partenaires sociaux ont recherché un consensus autour de l’égalité sociale dans une branche très diverse en termes d’activités, de chiffres d’affaires et de structuration des entreprises, et ont veillé à consolider la couverture sociale.

Constituée à 75% de TPE dans lesquelles la négociation collective est absente, la branche des agences de presse se structure autour d’un texte visant à réguler la concurrence entre au moins 250 entreprises et qui devient l’unique référence pour les entreprises et les salariés de la branche.

La FFAP rappelle à ce titre son souhait que le Gouvernement adapte la réforme de restructuration des branches pour les branches à forte composition de TPE comme la sienne. La préservation du pluralisme et la protection de tous les acteurs, en particulier en matière d’information et de presse, doit l’emporter pour protéger la démocratie.

En moins de quatre ans, sept accords ont été signés dans la branche des agences de presse, et d’autres négociations suivront dans les prochains mois. La branche des agences de presse entend démontrer la vitalité de son activité conventionnelle, la cohérence de son champ, et sa détermination à remplir les missions que lui confie le législateur.


Paris, le 26 juin 2017